Retombées économiques et sociales

Un projet porteur pour la Gaspésie

La mise en production du gisement Galt aura d'importantes retombées socioéconomiques pour non seulement la MRC de la Côte-de-Gaspé, mais également pour la Gaspésie en son ensemble. Déjà en phase d'exploration, le Projet Galt a créé des retombées économiques de l'ordre de 5,6 millions de dollars en dépenses directes auprès de ses employés ou de ses fournisseurs gaspésiens.

Les investissements requis pour mettre le gisement Galt en production sont estimés à 130 millions de dollars. Il est estimé que cet investissement global représente un potentiel direct de 85 millions de dollars en occasions d'affaires et en salaires pour des employés et des fournisseurs gaspésiens.

La vente sur le marché local du gaz naturel recueilli lors de la mise en production du gisement de pétrole léger contribuerait au développement économique de la région. En effet, ce gaz naturel offrirait aux institutions, commerces et industries de la région une nouvelle source énergétique plus économique et plus propre. La transition vers un système au gaz naturel permet des économies financières majeures en plus de réduire les émissions de GES, et ce pour la quarantaine d'années d'exploitation du Projet Galt. Lors de la phase d'exploration du Projet Galt, Junex avait déjà trouvé des débouchés locaux pour le gaz naturel produit. En effet, des chargements de gaz comprimé étaient livrés pour alimenter la Fonderie Gaspé et les bouilloires de l'usine Pêcheries Marinard à Rivière-au-Renard. Un système semblable, à plus grande échelle, est envisagé pour alimenter les entreprises et institutions de la région en phase de production.